VOIE DU COMBATTANT

Envoi du  15 juillet 2022 pour parution  début septembre 2022

 

 

Section 300 : UNC de FONTAINEBLEAU

Journée des partants au Service des Essences à Varennes en présence du député jean louis THIERIOT

Photo-2022-07-01   

 

la journée des partants au CSL SEO du LCL Chef de Centre, visite du centre, unc.pays de fontainebleau présente entouré de nombreux adhérents quel plaisir d'être avec des gens très compétents .que des amis et qui font un travail tous les jours pour la bonne marche de notre ARMÉE car sans eux rien ne serait possible.

Photo-2022-07-02   

 

Un immense merci au Lieutenant Colonel Hardy qui après quatre ans de commandement part diriger un autre établissement.

Photo-2022-07-03  

 

Enfin la preuve du rayonnement de nos bases sur le territoire : plusieurs apprentis du pays de Montereau qui y apprennent avec passion leur métier !

Photo-2022-07-04  

LE BARS

 

Les actions du Groupe départemental  

Mercredi 8 juin : Journée commémorative pour les morts durant la guerre d’Indochine.

Cérémonie à MELUN : Allocution de Mr Louis Vogel, Maire de MELUN, lecture du message

Mercredi 13 juillet : A Melun, cérémonie de célébration de la Fête Nationale.

A 17 h 30 devant le Monument aux Morts 14-18  39-45

A 18 h 00 Dans la salons de l’hôtel de ville

A toutes ces cérémonies nous avons répondus présents et nous remercions nos porte-drapeaux de s’être déplacés à travers tout le département.

Louis René Theurot, Président départemental.

Rubrique nécrologique

4 juillet 2022 : Décès de Claude GOMY  survenu dans sa 84ème année.

Ancien combattant  A F N    Ancien président de la section de Vernou la Celle  pendant 10 ans de 1994 à 2004  Il fut aussi Vice-président de l'UNC77, membre du CA et, jusqu'en 2021 membre de la Commission de législation combattante (président jean Crosny)

Ses obsèques auront lieu le 21 juillet 2022 à l'église de Vernou la Celle à 14 h 30 Suivi de l’Inhumation au cimetière de Vernou la Celle à 15 h 30.

 

Une question de vocabulaire !

Comme chacun sait (mais bien peu l’admettre) la guerre d’indépendance  de l’Algérie ne s’est terminée qu’après que le dernier soldat français eu quitté ce territoire. C'est-à-dire en 1964 (le 1er juillet, ou un peu plus tard, le temps de permettre aux troupes de réembarquer). Une confusion volontairement  entretenue est apparue quand certains ont voulus considérer et véhémentement prétendre que c’était le  19 mars 1962 qui marquait cet acte définitif.

C’était le commencement de la fin, admettons-le !

Pourtant, après le 19 mars la France a continuée à envoyer et à maintenir des troupes en Algérie. Ceci, sinon dans une ambiance de combats, en tous cas, d’insécurité. Au point qu’en moins de 2 ans, près de 800 de nos militaires ont perdus la vie ou ont disparus suite  à enlèvements.

Dés 1962, l’UNC a refusé de considérer le 19 mars comme marquant la fin de cette guerre. Alors aujourd’hui, en 2022 sous prétexte qu’il y a 60 ans que les accords d’Evian ont été signés, gardons nous bien de célébrer quoique ce soit et attendons encore 2 ans pour parler de ce soixantième anniversaire. Une position contraire reviendrait, tout simplement, à commémorer le 19 mars 62.

 Ce serait une position que nous, anciens combattants ayant servis en Algérie,  ne pouvons accepter.

Le Président départemental, Louis-René Theurot