Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

LIBRES PROPOS d'octobre 2022

LES HOMMES-CHIENS !

25 septembre dernier. Lors de la cérémonie en l’honneur des Harkis,  j’écoutais les autorités faire leurs allocutions. A l’évocation,  de ce que nos compagnons d’armes, avaient pu subirent, je me fit la réflexion que peu à peu la vérité finissait par apparaitre.  Je me suis souvenu, alors, d’une conservation que j’avais eue avec un ressortissant de la république algérienne.

Il y a maintenant quelques décennies,  j’avais été contacté par plusieurs algériens. Je les avais connus, dans le petit village où nous résidions, ils avaient alors une dizaine  d’années. Parvenus à l’âge de la retraite, peut être se sentaient-ils plus libres. Toujours est-il que certains se disant préoccupés par l’histoire de leur pays, venaient de me commander  les ouvrages où j’avais raconté  mes propres souvenirs de cette période.

Ce fut l’occasion de  plusieurs conversations téléphoniques où  nous évoquâmes ce passé. Un jour l’un d’entre eux me racontât l’histoire des hommes-chiens. Une histoire tellement choquante que, jusqu’ici, j’avais  préféré ne jamais en parler.

Mon correspondant me dit : J’ai vu des hommes transformés en chiens !

Ils étaient nus et devaient marcher à quatre pattes, attachés les uns aux autres par une corde autour du cou. Ils se trainaient ainsi quand ils ne tombaient pas d’épuisements, n’ayant que leurs excréments comme seule nourriture. Nous les enfants devions leur  jeter des pierres, les femmes devaient les faire avancer à coups de bâtons dans les rues du village.

Jusqu’alors, j’avais eu de très bonnes relations avec mon correspondant mais cette fois là je le sentais un peu agressif. Il conclut brusquement en déclarant : Tout cela c’est de votre faute, à vous les français !

Louis-René Theurot,